Nous étions 15 membres le 22 décembre 2018 à Ifs près de CAEN à assister à 17 h  au spectacle TRADITION du Cirque Karl Borsberg qui présentait  un programme très varié avec :

Brian aux diabolos, Valeriy à la corde, Natalia et Thomas dans un numéro de quick change, Latoya au rolla rolla, Rafaëla avec son cheval comique, ses perroquets et ses chiens loups présentés comme des fauves, les Tinos 3 clowns musiciens, Luciano Beautour clown de reprise et karl Borsberg monsieur Loyal.

A l’issue du spectacle j’ai animé une réunion pour annoncer les activités cirque de la région dont le Festival International du Cirque de Bayeux du 25 au 31 mars 2019, avec la sortie du Club le 31 mars : 10h30 messe sous le chapiteau, 12h30 repas, 14h30 visite des expositions et à 17h soirée de gala avec la remise du trophée du Club du Cirque par notre Président National  Christian Hamel. A 19h30 nous avons un repas en commun avec la famille Borsberg et quelques artistes sous le chapiteau d’accueil.

Une belle sortie qui a réjoui tous les participants. Robert Kada

2018-12-22_vdr_RK

 

 

 

 

Comme le temps passe vite! Cela fait déjà 40 ans que le club de la région Rhône-Alpes-Auvergne organise sa sortie estivale à Genève chez l’emblématique cirque Knie. Vingts-six membres du club ont répondu présents et ont assisté, cette année, à un spectacle de très grande qualité.

Marie-Thérèse Porchet (Joseph Gorgoni, humoriste) transformé en Mary Poppins, grinçante et volubile, a amusé le public francophone en s’intercalant dans de fabuleux numéros pour la plupart primés dans les grands festivals. Ce spectacle s’intitule Formidable est tellement féerique que nous l’avons tous trouvé phénoménal pour paraphraser Fumagalli. Bref, une belle soirée.

Pour fêter dignement ces 40 années de bonheur au bord du lac Léman, nous avons prolongé notre séjour, le 26 août à Vevey, au musée du grand clown Charlie Chaplin. Seize membres du club nous ont suivi à la découverte de la grande demeure familiale meublée de ses objets personnels et de merveilleux souvenirs de l’acteur. C’est vraiment sur les pas de l’artiste que nous avons partagé sa vie à travers bon nombre de témoignages: photos, livres, coupures de presse, films de famille, les lettres intimes personnelles et internationales. Sans oublier les petites choses du quotidien comme de la vaisselle, une machine à écrire, des appareils photographiques et voir même…une brosse à dent.

À côté du manoir, nous avons fait les « Charlots » dans l’espace studio. Chacun a pu s’immiscer dans des scènes de films reconstituées et faire ses photos avec le grand Charlot. On s’y croyait !

On n’a pas vu le temps passer et c’est au milieu du parc que le groupe s’est séparé à regret mais le cœur serein. Car nous savons que nous serons de ensemble pour souffler le 41 ème bougie de notre sortie au cirque Knie 2019.

Patrice Porte & Pascal Sauvadet. Août 2019

(Un article détaillé paraîtra dans la prochaine édition du CDU, tout comme un « Carnet de Voyage »

plus complet dans le prochain « Courrier des Lecteurs ».)

50 participants pour ce nouveau et cinquième voyage à la découverte des cirques étrangers. 39 ont effectué le voyage en car au départ de Wissembourg (67) et 11 ont rejoint Budapest en avion. 5 cirques ont été programmés, soit un par journée complète sur place, 4 sous chapiteau autour du Lac BALATON et la nouvelle production du Cirque Municipal de Budapest. Durant tous les étés, la quasi-totalité des cirques hongrois restent à demeure dans différentes localités autour du Lac BALATON, le plus grand lac d’Europe en dehors de la Russie (77 kms de long pour 596 km²). C’est l’endroit où beaucoup de touristes hongrois et étrangers, notamment venant des pays de l’Est et des pays nordiques, viennent passer leurs vacances d’été, ce qui explique cette exceptionnelle concentration des chapiteaux de cirques sur une route d’environ 18 kms tout autour du Lac BALATON.


Certains cirques donnent une représentation tous les jours de la semaine, certains prévoient un ou deux jours de relâche. Sauf exception le week-end, les représentations sont données en soirée à un moment où la température est en baisse dans cette région de la Hongrie qui bénéficie d’un climat légèrement plus tempéré que dans le reste du pays. Mais la chaleur y est toutefois garantie car nous sommes dans un pays au climat continental très marqué (températures très basses en hiver et très
élevées en été).

Au programme du voyage, une visite guidée de la ville de BUDAPEST, une mini-croisière sur le Lac BALATON, une journée dans la PUSZTA hongroise, l’expérience de la gastronomie hongroise, et bien entendu la découverte des cinq cirques prévus au programme :
– Le CIRKUSZ EÖTVOS le premier soir : l’accueil y est très chaleureux, les directeurs qui ont travaillé en France chez Pinder parlent bien notre langue, le spectacle est varié et bien enlevé
– Le MAGYAR NEMZETI CIRKUSZ de Joseph RICHTER le samedi 14 juillet, date à laquelle a lieu tous les ans « La Nuit du Cirque » autour du Lac BALATON. Des animations spéciales sont prévues dans tous les cirques et les programmes présentés sont très souvent renforcés. Ici, nous avons pu assister au bain des éléphants des CASSELLY dans le lac Balaton et en soirée à un spectacle de très haut niveau avec de nombreux numéros primés à Monte-Carlo, dont tous les numéros de Merrylu et Joseph RICHTER Junior, récompensés par un clown d’or lors du dernier Festival en janvier dernier.
– Le FOVAROSI NAGY CIRKUSZ (Cirque National de BUDAPEST), qui présente sa nouvelle production sous l’eau baptisée « ATLANTIC FLIGHT »,
– Le HUNGARIA NAGY CIRKUSZ de la famille WERTHEIM avec un spectacle de cirque traditionnel assuré par une majorité d’artistes et de dresseurs italiens
– Le CIRKUSZ FLORIAN RICHTER (frère aîné de Joseph RICHTER Junior) pour terminer en beauté ce voyage à la découverte des cirques hongrois.

Faute de temps suffisant (il eut fallu rester en Hongrie une petite semaine supplémentaire), nous n’avons pas eu l’occasion de découvrir les autres cirques hongrois (une vingtaine au total selon la directrice du CIRKUSZ EÖTVOS), parmi lesquels : le CIRKUSZ EXIT de Tibor RICHTER, le MR GERALD CiRKUSZ, le CIRKUSZ CALIFORNIA, le CIRKUSZ AMERICA…

Ce sera peut-être pour une autre fois, en groupe ou en individuel à l’occasion d’un autre séjour estival autour du Lac Balaton ou d’un voyage à travers la Hongrie, un pays de cocagne pour les amateurs de cirque traditionnel.

Roland GUTLEBEN (Président Régional pour le Grand-Est), organisateur du voyage.