Les amis du Club du Cirque dont vingt cinq membres adhérents se sont retrouvés le jeudi 29 décembre pour assister à l’excellent spectacle du Cirque de Noël Alexis et Anargul Gruss à Saint Jean-de-Braye.

Au programme figuraient une douzaine de numéros (clowns musicaux, contorsion, sangles aériennes, lancer de couteaux, homme drapeau, fil souple, équilibriste, trapèze, motos,…) présentés par des artistes venus de pays divers (Italie, Hongrie, Brésil, Pérou, Kazakhstan, France…) sans oublier les élèves de l’école de cirque.

A l’issue de la représentation les participants ont pu partager le traditionnel verre de l’amitié avec les artistes qui ont été heureux de découvrir dans la hotte du Père Noël quelques numéros de la revue « Le Cirque dans l’Univers ». Cela a également été l’occasion de sympathiques échanges
entre spectateurs et artistes.

2022_12_29_PP

ANNONCES DES PRÉSIDENTS DE RÉGIONS

Région Aquitaine     Jean Michel Giraudeaux

Cirque Arlette Gruss 2022_2023

Le Cirque Arlette Gruss, sera à Bordeaux Place des Quinconces du 24/12/2022 au 29/02/2023.  Le Club du Cirque propose une sortie le Samedi 14 Janvier 2023, le prix des places en carré or est de 36 €. Je vous remercie d’envoyer un chèque de réservation le 15 Décembre 2022.

Pour le déjeuner du 14 à 12 h,  merci de vous inscrire, je vous communiquerai prochainement le lieu et le nom du restaurant (menu 35 €uros tout compris).
Bulletin de réservation sur l’espace Adhérents

 

Région Iles de France     Alain Chevillard

Festival International du Cirque de demain du 26 janvier au 29 janvier 2023.

Fondé en 1977 par Isabelle et Dominique Mauclair, il témoigne avant tout d’une passion. Ils imaginent une manifestation exceptionnelle où, pour la première fois, de jeunes artistes de cirque vont avoir la possibilité de présenter leur art devant un jury international et un public curieux et enthousiaste.

Dirigé aujourd’hui par Alain M. Pacherie, il rassemble chaque année des dizaines d’acrobates, d’équilibristes, de clowns, de jongleurs et de trapézistes au cœur de la plus belle ville du monde et confrontent leurs espoirs et leurs énergies. Au fil des éditions, l’émotion, intense, est intacte.

Le Festival Mondial du Cirque de Demain devient une référence incontournable, inscrite sur les agendas de tous ceux qui aiment le cirque. Artistes, anciens lauréats, agents, producteurs, diffuseurs, et passionnés de la piste se retrouvent sous la coupole du Cirque Phénix et partagent quelques-uns des plus précieux instants de cirque de la saison.

Réservation sur l’espace Adhérents, actualités.

Région Basse Normandie         Robert Kada

Lors du 10e Anniversaire du Festival International du Cirque de Bayeux, le Club du Cirque se réunira le 26 mars pour son Assemblée Général.

 Comme chaque année, un déjeuner sera organisé à la Taverne des Ducs de Normandie à 12 h et le samedi 25, un repas normand pour ceux qui arriveront la veille.

Les places de cirque, de la séance de 17 h, seront offertes aux membres du club du cirque présent à l’Assemblée Général et à jour de leur cotisation. (Le conjoint accompagnant pourra en bénéficier s’il est à jour de sa cotisation de 27 €)

Une bourse d’échange de livres, affiches, objets aura lieu le samedi 25 mars.

Région Aquitaine    Jean Michel Giraudeaux

Enfin des nouvelles pour la 22ème édition du Festival International des Artistes de Cirque de St Paul les Dax.

Ce festival aura lieu du Jeudi 9 au Dimanche 12 Mars. Le programme est identique pour toutes les séances. Réservation au prix spécial Club du Cirque (remise de 20%) soit 23 euros en carré Or et 31 euros en loge (tarifs identiques à 2022). Bulletin de réservations dans l’espace Adhérents, Actualités.

Hébergement au BEST WESTERN HOTEL SOURCEO a des tarifs préférentiels pour les menbres du club. La réservation est à faire directement à l’hôtel en précisant bien l’appartenance au Club du Cirque (à partir du 10 janvier) Hôtel Sourceo 05 58 90 66 00 Mail de réception : receptionsourceo@thermesaour.com

 

 

Les membres du club du cirque venus de la région parisienne et de l’ouest ont apporté leur soutien au groupe de l’Orléanais-Berry pour le plus grand bonheur de tous. Nos trente sept passionnés ont profité du dîner – spectacle au National Palace sur invitation de Patrick et Laurence Présvost malheureusement  immobilisés par la Covid 19.

Danseuse du National Palace_Nov2022_Michel Vignier

Le déjeuner savoureux, copieux et bien arrosé servi par la brigade des Artistes,  nous avait déjà mis en appétit pour les revoir sur scène. Ce repas était animé par la voix mélodieuse de la chanteuse du cabaret. Dans la foulée, le spectacle de cirque était mené avec humour et dynamisme par Monsieur Loyal, Stephane Danetto. Mais ne croyez pas que nous avons été insensibles aux prestations des danseuses et danseurs avec ou sans plumes !

Guerriers Spartiates_National Palace_2022

Lorenzo Ringenbach_National Palace_2022

Yolande et Antoine, guerriers spartiates sont remarquables à l’acrobatie, Lorenzo Ringenbach est talentueux au jonglage, le trio infernal composé d’Eddie, Lorenzo et Stepnane a échangé les massues avec humour, le duo fly aux acrobaties aériennes nous a survolés, sans oublier les piliers du spectacle Garibaldi et l’inénarrable Lynette qui nous ont amusés de leurs gags, plaisanteries et fantaisies.

Le cabaret-cirque du National Palace est à la quatrième place des cabarets les plus aimés des français, une belle reconnaissance, bien méritée.

Spectacle du 21 novembre 2022_Michel Vignier_Photo Jean Claude Cavier

2022-11-21_vdr_MV

Il est le propriétaire du chapiteau planté depuis fin 2020 dans la terre du village de Boynes et le créateur du Festival du cirque du Loiret. Benjamin Quelin ou la preuve qu’un clown peut avoir de la suite dans les idées.
Dimanche matin, 30 janvier. Un soleil providentiel d’hiver baigne sa caravane et le petit village de Boynes, où sont plantés ses deux chapiteaux depuis fin 2020, à l’arrière du gymnase. C’est le jour de repos pour Benjamin Quelin. Le trentenaire n’enfilera pas davantage son costume de clown, que celui de premier adjoint de la commune voisine de
Saint-Michel, « où je vis la moitié du temps ».
Le fondateur de l’école de cirque Le Pôle, en 2019, et du Festival du cirque du Loiret, en 2011, se sert un café, avant de se retourner sur sa drôle de vie. L’été où il sèche son apprentissage pour aller faire le clown Il revisite son été 2007, celui où, pour la toute première fois, il a porté le nez rouge, sur un coup du sort. « C’était au cours de ma première tournée avec le cirque Kino’s, j’étais l’assistant du magicien, je ne servais à rien… On était à l’île de Ré et un clown venait de faire défection. Le directeur qui sait que je pratique le théâtre et la danse, me demande de le remplacer. J’y connaissais que dalle, j’étais à la ramasse… »

Le jeune Benjamin, 18 ans, arrache pourtant des larmes de rire au grand patron. Il venait d’entrer dans la peau du clown, plus jamais il n’en ressortirait. Et dire qu’il n’aurait jamais dû être là, sous un chapiteau itinérant planté au bord de la mer. « C’était l’époque où je faisais mon apprentissage en cuisine au CFA Péguy d’Orléans. Cet été là j’étais censé travailler au restaurant ouvrier L’Embuscade de de Poilly-lez-Gien. Ma patronne, une nana extraordinaire, m’avait laissé partir deux mois, sans en informer l’établissement. Quand je suis rentré de l’île de Ré, je savais que je ne reviendrais jamais à la restauration… » Benjamin va quand même obtenir son CAP l’année suivante. « Ma mère ma toujours dit, « tu ne fais rien tant que t’as pas ton diplôme et ton permis »…A l’orée de l’été 2008, la maman prudente restée dans le Giennois, où Benjamin a grandi et fait toute sa scolarité jusqu’au lycée, était enfin exaucée. Ni une, ni deux le 14 juillet débute alors « ma première vraie tournée. C’était avec le cirque Arlette Gruss, dans le sud de la France. J’étais agent administratif, pas encore artiste, j’apprenais la gestion d’une société de spectacle », après avoir appris la vie et la confiance en soi, derrière le bar de L’embuscade, « ma deuxième maison ».

En décembre 2008, la tournée terminée, Benjamin s’installe dans le village de Saint- Michel, où il s’est fait élire depuis, chez Claude Brunel, « mon père adoptif », rencontré un an plus tôt sous le chapiteau de l’île de Ré. Claude, aussi, porte le nez rouge… Dimanche, depuis la grande caravane lui permettant de garder un oeil la nuit sur ses
chapiteaux (« on ne sait jamais »), l’intermittent du spectacle est aussi revenu sur la genèse de son école de cirque, née en 2019, du côté de Beaune-la-Rolande. « On y est resté un an, avant de déménager à Boynes, il y avait trop de désaccords avec le maire. Ici j’ai retrouvé la sérénité que j’avais perdue là-bas ». Bon présage, il est en train d’acheter le terrain mitoyen du gymnase. Le signe « qu’on va rester un bout de temps ici. Grâce à la municipalité, on va pouvoir pérenniser le projet », se réjouit le clown en civil, dans le matin lumineux. Faire reculer « le désert culturel »
Avec son école de loisirs pour les enfants du coin partie pour rester, c’est « l’intolérable désert culturel du Nord-Loiret » qui recule toujours un peu plus. L’association derrière, Le Spectacle autrement, va continuer de produire ses effets depuis Boynes. « Je l’ai créée en 2010 afin de diffuser et produire des spectacles à moindres coûts ». Le Festival du cirque du Loiret s’adosse aussi à elle, tout comme le cirque itinérant Le Chapi, né en 2015. « Il est arrêté depuis deux ans et l’arrivée du Covid, mais ça devrait repartir si tout va bien, le 28 février. » Avec Le Chapi, les cours de jonglerie, trapèze, d’équilibrisme…qui sortent du cirque boynot pour gagner les écoles de la région. « On y installe notre petit chapiteau et on initie les enfants aux arts du cirque, avant le spectacle de fin de semaine. »

L’année 2022 fleure donc bon la renaissance des itinérances?
« On espère oui, et aussi celle de notre programmation culturelle, aussi en sommeil depuis 2020. » Sont déjà annoncés sous le chapiteau de 700 places, les humoristes Bigard, Tex et Mado la Niçoise. Encore et toujours le rire et la culture, là où on ne les attend pas, dans le coeur de la plaine de Beauce. Grâce à Benjamin.

Autorisation Patrick Presvot: Article de David Creff paru dans La République du Centre du samedi 5 février 2022 david.creff@centrefrance.com

Le club au cirque Alexis Arnagul Gruss 2021

Nous étions 25 membres du Club à nous retrouver, le mercredi 29 décembre, pour assister au spectacle du
Cirque de Noël Alexis et Anargul Gruss, sortie traditionnelle et attendue qui n’avait pas pu être
organisée depuis décembre 2019.  C’est donc avec enthousiasme que l’ensemble du groupe a salué chacun des numéros et a réservé une standing ovation aux artistes et aux organisateurs lors du salut final.

Spectacle varié et de grande qualité qui a permis d’applaudir Anna Micheletty, qui proposait trois prestations (Hulla-hoop, tissu aérien, pole dance),

Rogerio Goncalves, jongleries aux raquettes_cirque de Noel orléanais_2021

Rogerio Goncalves et ses spectaculaires jongleries aux raquettes, aux balles et au boomerang,

Desire Cardinali, équilibriste sur cannes_Cirque de Noel_Orléanais_2021

Desire Cardinali, équilibriste sur cannes et contorsionniste, Geoffrey Berhault, fildefériste de talent, et, pour couronner le tout, la roue de la mort des Kovatchev Brothers. Un groupe de six danseuses venues d’Ukraine assurait quelques intermèdes et, fil rouge du spectacle, Andreea Delbosq Santus, assurait les reprises comiques avec originalité, espièglerie et élégance, excellent exemple de l’art clownesque au féminin.

Les élèves de l’école de cirque assuraient le tableau d’ouverture accompagnés de Tyhiad, Monsieur Loyal chanteur qui interprétait la chanson « Casting » de Christophe Mahé et la famille Gruss (Jean, le frère d’Alexis, en compagnie de ses deux neveux, Dylan et Diego et de sa nièce, Souheila) offrait une dynamique démonstration de jonglage aux drapeaux sur une musique du groupe Metallica.

Andreea Delbosq Santus_Clown_cirque de noël Orléans_2021

Si les conditions sanitaires n’ont pas permis d’organiser le traditionnel pot de fin d’année, les membres du Club ont pu néanmoins rencontrer l’ensemble de la troupe après le spectacle. Quelques exemplaires du « Cirque dans l’Univers » attendaient également les artistes au pied du àsapin de Noël installé sous le chapiteau d’accueil.

Patrick Prévost

2021-12-19_vdr_PP

Malgré la pandémie, les membres du club du cirque Île de France ont répondu présent pour nos trois sorties
traditionnelles de fin d’année.

clown Totti_cirque d’hiver Bouglione_2021_C Leyder

Le dimanche 28 novembre au cirque d’hiver Bouglione pour leur nouveau spectacle « Dingue » a réuni 51 participants ; le samedi 11 décembre chez Arlette Gruss « Excentrik » a attiré 30 personnes et le dimanche 12 sous le chapiteau du cirque Phénix nous étions 21 pour applaudir Gaïa. Malheureusement, Christiane Bouglione, n’a pu nous recevoir pour le cirque de Noël à Boulogne.

Nous avons pu ainsi rassembler 101 membreset leurs familles pour un moment de franche convivialité, ce qui est important en ces moments difficiles.

2021-12-10_vdr_JL

C’est à Wissembourg que les membres de l’Association du Club du Cirque se sont donné rendez-vous, du 03 au 05 décembre 2021, à l’occasion de l’assemblée générale annuelle 2021, organisée par le président de la région Grand Est, Roland GUTLEBEN.

Lauder_Wissembourg_2021

Nous avons bénéficié des connaissances de son épouse, charmante hôtesse locale, Brigitte GUTLEBEN, pour nous guider dans sa ville de Wissembourg. Ville frontalière avec l’Allemagne,  tantôt allemande, tantôt française, qui doit son origine à la fondation d’une abbaye vers 660. Nous avons visité l’abbatiale, divagué autour des fortifications et de la Lauter et aperçu le palais du roi exilé de Pologne qui donna à marier sa fille Marie Leszczynski au roi Louis XV en 1725. La ville fut bousculée par de nombreuses guerres. L’amitié, entre les populations des deux côtés de la frontière que nous franchissons à plusieurs reprise, test anti Covid en poche, semble particulièrement solide.

Mont Merkur_Baden Baden_2021

Un premier déjeuner à L’auberge de l’étang de Münchlausen, autour de plantureux plateaux de choucroute et de vins d’Alsace fabuleux, accompagné par la chansonnette et l’orgue de barbarie du patron, nous laisseront des souvenirs impérissables. Apres cela la montée dans le parc national de la forêt noire jusqu’au sommet montagneux Merkur, sous la neige, fut plutôt vivifiant. Le groupe, pour le moins intrépide, finit sa soirée avec des vins chauds épicés au superbe marché de noël de Baden Baden.

Baden Baden_Marché de Noël_2021

Europa Park_Russie_2021

Le lendemain après un second passage, de bon matin, au contrôle de test anti Covid , nous avons découvert le gigantesque parc d’attraction, Europa Park. Si certains d’entre nous ont favorisé les manèges à sensation, nous attendions tous avec impatience les attractions: le Zirkus, le spectacle de patinage de Noël et la comédie musicale dans le théâtre Shakespearien.

ZIRKUS_Europa Park_2021

Le spectacle de cirque régi  par Joseph Bouglione Jr, nous a enchantés par la qualité des artistes: Liviu Tudor et son chien facétieux aux assiettes, les Ukrainiennes du trio Wunderschön équilibristes, les Sally Brother aux bolas, le Duo The Jasper à l’arbalète et aux couteaux et en reprises le clown chilien Matute avec son entrée de la boxe sans oublier le rythme mesuré et l’orchestre en live.

Émerveillés par ce pré-programme nous pouvions aborder la journée de l’Assemblée Générale avec sérénité. Pendant que les accompagnants visitaient le Musée Lalique, les membres du club se réunissaient  dans le loung club du Royal Palace pour délibérer avec sérieux. Le Président, Christian HAMEL, fut satisfait de ces troupes, des finances saines et de la réélection de tous les sortants, sur un fond de regret pour les professionnels du spectacle touchés par les réformes et les restrictions sanitaires.

Le Majestic_Royal Palace_2021

Tous les participants se sont retrouvés  pour finir autour des tablées du restaurant Le Majestic pour un magnifique repas de gala et dans l’immense salle du Royal Palace pour le spectacle du 40 e anniversaire: TRÉSOR. Bien sûr les danseurs, danseuses à plumes et les chanteurs n’ont laissé personne indifférent mais ce que chacun attendait, d’un œil de connaisseurs passionnés, reste les numéros de cirque.

TRESOR_Royal Palace_2021

Nous avons retrouvé Rosi Hochegger et son numéro comique avec son cheval, Andrei Bocancea dans son numéro comique avec ses chiens, les icariens Rossi Brothers, à la sangle aérienne Viviana, l’illusionniste Sarita, au vélo acrobatique Jonathan Rossi, le main à main des quatre White Gothic et les cinq motos des Diorios dans une sphère. Avant de regagner nos provinces, la soirée s’est terminée, un verre à la main, sur la piste de danse du loung club du cabaret.

Merci Roland et Brigitte_Wissembourg_2021

Pour conclure, tous nos remerciements à notre hôte local, Roland Gutleben, qui a surmonté monts et marées avec classe et efficacité ( c’est pas peu dire ! ). Pour souhaiter à tous un bon retour, du bonheur plein les yeux et dans le cœur. Pas de problème Roland, on en redemande.

Michel VIGNIER

Onze membres du Club du cirque (dont 2 venus de la région Touraine-Maine-Poitou) se sont retrouvés pour déjeuner le dimanche 10 octobre autour d’un sympathique repas de crêpes avant de se réunir autour de la piste du festival. Retrouvailles vivement attendues puisque nous n’avions pas eu la possibilité de nous retrouver depuis 20 mois (la dernière sortie remontant au Cirque de Noël Alexis et Anargul Gruss 2019).

Il s’agissait également de marquer notre fidélité aux organisateurs de ce festival, Claude Brunel,
Benjamin Quelin et Dimitri Besnard, pour le 10éme anniversaire de cette fête biennale du cirque dont le club n’a manqué aucune des éditions.

S’ils ont déplacé de quelques kilomètres leur implantation (qui est désormais la commune de Boynes), ils demeurent fidèles aux principes qui les guident: apporter une présence permanente des arts du cirque dans un territoire à dominante rurale grâce à une école de cirque qui accueille 80 élèves à l’année, en participant de façons diverses, en collaboration avec les élus, à la vie culturelle locale et en offrant tous les deux ans la possibilité d’assister à un spectacle de cirque réunissant des artistes habitués aux grandes pistes nationales ou internationales.

Leurs efforts ont été récompensés puisque le chapiteau de 700 places affichait complet à chacune
des quatre représentations.

Le programme de cette année réunissait: Tiago Eusebio, acrobate portugais présentant des équilibres sur cannes – Sarah Florees au lustr aérien (et venue prêter également son concours à son mari, Francesco Fratellini, pour l’entrée
clownesque du restaurant)- Mickael Massot (prix du public) au diabolo, fils du ventriloque Serge Massot également au programme – Erik Niemen, venu d’Italie, au fil de fer – Vicky, Sara et Hans Pedersen et leur groupe d’otaries et de manchots- Gunter Sacckman et ses « racrobates » – Gina Giovanni et son groupe de sept chiens – Le Suisse Medhi Rieben au tissu aérien – Le duo Ramos (Jennifer Reuter-Ramos et Adrian Ramos) au roller skating. Francesco Fratellini, qui assurait les reprises comiques tout au long du spectacle, était également associé à la régie.

Au total un spectacle de qualité conduit sur un rythme soutenu et présenté par Claude Brunel (qui fut assisté dans ce rôle, lors du gala du samedi 9 octobre au soir, par Julien Cohen, l’un des deux parrains de cette édition en compagnie de Julien Lepers.

Un exemplaire du Cirque dans l’Univers a été remis à chacun des artistes que les spectateurs ont pu rencontrer individuellement lors de la représentation. Quelques autres membres du Club, de la région ou d’autres régions (notamment région parisienne et Normandie) ont assisté aux représentations du vendredi et du samedi.

2021-10-21_vdr_PP

 

 

marché de noël Nürtingen

En raison de la pandémie, l’Assemblée Générale Ordinaire 2020 de notre association a été annulée et reportée à l’année suivante. Celle de 2019, brillamment organisée par nos amis parisiens à l’occasion des 70 ans du Club du Cirque, restera un très beau souvenir pour les nombreux membres qui ont eu la bonne idée d’y participer.


Dans ce contexte, notre Président de la région Grand-Est, Roland Gutleben, a volontiers proposé au Comité Directeur du samedi le 29 mai, d’organiser notre AGO 2021 à KIRRWILLER. L’AGO proprement dite aura lieu le dimanche 05 décembre et se tiendra au ROYAL-PALACE. Elle sera suivie d’un déjeuner au restaurant LE MAJESTIC et du spectacle en matinée de « Trésor »la revue du 40e anniversaire. Comme toujours, un programme pour les personnes accompagnantes sera prévu pendant la tenue de l’AGO.


Comme pour l’année précédente, un programme de spectacles optionnels devrait justifier un déplacement dans l’Est de la France et satisfaire nos membres qui ont été privés de spectacles vivants durant ces longs mois de crise sanitaire. Toutefois, et l’expérience nous l’a bien prouvé, rien n’est à exclure, même une éventuelle nouvelle vague de Covid,  malgré l’amélioration du taux d’incidence. Il n’est pas toujours facile d’organiser une belle rencontre et de mettre sur pied un beau programme de spectacles à l’heure actuelle !


Dans ce contexte, nous vous communiquons, dans un premier temps, un programme prévisionnel optionnel  . Vous en prendrez connaissance dans l’espac
e adhérents, actualités de Décembre 2021 et vous pourrez ainsi vous déterminer par rapport aux trois options proposées :

– OPTION 1 AGO , le dimanche 05 décembre au matin à Kirrwiller et repas de gala-spectacle au Majestic.
– OPTION 2 AGO , plus  programme prévu pour la journée du samedi 04 décembre avec visite du marché de Noël de Nürtingen la matinée et cirque de Noël à 16 h. (prés de Stuttgart)
– OPTION 3 AGO , plus programme prévu pour les journées du samedi 04 (ci-dessus) et du vendredi 03 décembre, à l’Europa Park de Rust. (Allemagne)

Programme et Bulletin de réservation sur le site du club, Espace adhérent, rubrique Actualités.

Merci d’avance d ‘adresser le Bulletin de réservation à Roland Gutleben, 1, rue Stanislas 67160 WISSEMBOURG ou à roland.gutleben@wanadoo.fr avant le 25 octobre 2021.

 

2021-09-21_vdr_RG/MV

 

 

 

Après plusieurs mois d’inactivité les professionnels du cirque de la région reprennent progressivement leurs activités en particulier:
-Les cours des écoles de cirque (Saint-Jean-de-Braye, Blois, Bourges, Boynes, Chartres,…) ont pu reprendre dès cette semaine pour les enfants et des stages d’été sont programmés pour le mois de juillet
-Le Musée du Cirque de Vatan a rouvert ses portes le 19 mai avec, en particulier, l’exposition temporaire consacrée au Cirque National dont l’inauguration officielle aura lieu courant juin.
-Plusieurs parcs d’attraction autour du Cirque ont annoncé la reprise de leurs activités pour les mois d’été: le Chapi Parc du Cirque Star dans l’Yonne, le Parc du Cirque Paradiso dans le Cher
-Le National Palace de Vierzon reprendra ses spectacles à partir du 18 septembre. Une sortie du club du Cirque est envisagée (sans doute au cours du premier trimestre 2022).
-La 6ème édition du Festival du Cirque du Loiret est programmée du 8 au 10 octobre à Boynes (près de Pithiviers). Ce sera l’occasion de la première sortie du Club depuis presque deux ans. Elle aura lieu le dimanche 10 octobre: Déjeuner en commun avec les organisateurs, Spectacle de l’après-midi, Rencontre avec les artistes à l’issue des spectacles
-Le Cirque de Noël d’Alexis et Anargul Gruss devrait en principe avoir lieu en décembre à Saint-Jean-de Braye. Ce sera l’occasion d’organiser de nouveau la traditionnelle sortie de fin d’année.

2021-05-04_vdr_PP