Brèves de cirque

Comme les brèves de comptoirs, le cirque a ses histoire, ses peines, ses amours, ses infos. Les « brèves de cirque » parfois amusantes, parfois tristes ou solennelles , nous font pénétrer dans le monde du cirque, attachant et mystérieux, par le petit bout de la lorgnette.
Les « brèves de cirque » suivent le fil de l’actualité sans a priori et sans parti pris, elles constituent un lien amical entre les passionnés et les professionnels.
Surtout, ne vous privez pas de partager votre récolte d’anecdotes, d’infos, d’histoires de cirque…en les envoyant sur le lien CONTACT.

Le contenu de cet espace est réservé aux adhérents du Club du Cirque. Nous vous donnons ici un aperçu des contenus. Pour les consulter dans leur intégralité, Rendez vous dès à présent sur l’onglet Adhérents.

COLLECTIONS AUX ENCHÈRES

Quel plaisir de collectionner toutes choses, une véritable addiction, on cherche,on compare, on stocke, on déplace, mais jamais on oublie le plaisir de ce moment béni de l’acquisition. Ils sont nombreux les passionnés de cirque à collectionner des plus petites pacotilles aux luxueux objets qui racontent tous une histoire fantastique. Mais quand la pièce, l’appartement et le garage sont envahis et que les années passent, se pose le problème de la transmission.

Ah! les enfants ne m’en parlez pas: « garde ton fouillis, ça ne nous intéresse pas ». Alors, les donner à un ami: « non merci, j’ai arrêté ma collection ». Un autre collectionneur : « excusez moi mais je ne voudrais pas que vos mites grignotent ma collection ».  Alors se pose un vrai dilemme: tout perdre ou vendre une partie aux enchères ?…

…à suivre dans l’Espace Adhérents, Bréves de Cirque

« PACHA » AU GARAGE

Wolfgang Holzmaïr (1932-2013) a été le plus grand dompteur qui a fait la gloire du cirque Amar, du temps de la direction de Mustapha Amar, où il présenta des tigres, des lions, des ours, des éléphants, des chevaux… Il se disait lui-même capable de dresser tous les animaux y compris ceux de la ferme.

Parti aux Etat unis, chez Ringling bros et Barnum et Bailey Circus, revêtu d’un habit de gladiateur, il faisait travailler vingt lions. Prenant un lion en écharpe sur ses épaules et sortant à califourchon sur son échine, il faisait vibrer des chapiteaux de 20 000 spectateurs.

Il rachètera son numéro, au directeur Irvin Feld, pour le présenter en Europe puis au cirque Amar dirigé par Firmin Bouglione…

…Suite dans l’Espace Adhérent, Brèves de Cirque