Onze membres du Club du cirque (dont 2 venus de la région Touraine-Maine-Poitou) se sont retrouvés pour déjeuner le dimanche 10 octobre autour d’un sympathique repas de crêpes avant de se réunir autour de la piste du festival. Retrouvailles vivement attendues puisque nous n’avions pas eu la possibilité de nous retrouver depuis 20 mois (la dernière sortie remontant au Cirque de Noël Alexis et Anargul Gruss 2019).

Il s’agissait également de marquer notre fidélité aux organisateurs de ce festival, Claude Brunel,
Benjamin Quelin et Dimitri Besnard, pour le 10éme anniversaire de cette fête biennale du cirque dont le club n’a manqué aucune des éditions.

S’ils ont déplacé de quelques kilomètres leur implantation (qui est désormais la commune de Boynes), ils demeurent fidèles aux principes qui les guident: apporter une présence permanente des arts du cirque dans un territoire à dominante rurale grâce à une école de cirque qui accueille 80 élèves à l’année, en participant de façons diverses, en collaboration avec les élus, à la vie culturelle locale et en offrant tous les deux ans la possibilité d’assister à un spectacle de cirque réunissant des artistes habitués aux grandes pistes nationales ou internationales.

Leurs efforts ont été récompensés puisque le chapiteau de 700 places affichait complet à chacune
des quatre représentations.

Le programme de cette année réunissait: Tiago Eusebio, acrobate portugais présentant des équilibres sur cannes – Sarah Florees au lustr aérien (et venue prêter également son concours à son mari, Francesco Fratellini, pour l’entrée
clownesque du restaurant)- Mickael Massot (prix du public) au diabolo, fils du ventriloque Serge Massot également au programme – Erik Niemen, venu d’Italie, au fil de fer – Vicky, Sara et Hans Pedersen et leur groupe d’otaries et de manchots- Gunter Sacckman et ses « racrobates » – Gina Giovanni et son groupe de sept chiens – Le Suisse Medhi Rieben au tissu aérien – Le duo Ramos (Jennifer Reuter-Ramos et Adrian Ramos) au roller skating. Francesco Fratellini, qui assurait les reprises comiques tout au long du spectacle, était également associé à la régie.

Au total un spectacle de qualité conduit sur un rythme soutenu et présenté par Claude Brunel (qui fut assisté dans ce rôle, lors du gala du samedi 9 octobre au soir, par Julien Cohen, l’un des deux parrains de cette édition en compagnie de Julien Lepers.

Un exemplaire du Cirque dans l’Univers a été remis à chacun des artistes que les spectateurs ont pu rencontrer individuellement lors de la représentation. Quelques autres membres du Club, de la région ou d’autres régions (notamment région parisienne et Normandie) ont assisté aux représentations du vendredi et du samedi.

2021-10-21_vdr_PP

 

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.