Brèves de cirque

Comme les brèves de comptoirs, le cirque a ses histoire, ses peines, ses amours, ses infos. Les « brèves de cirque » parfois amusantes, parfois tristes ou solennelles , nous font pénétrer dans le monde du cirque, attachant et mystérieux, par le petit bout de la lorgnette.
Les « brèves de cirque » suivent le fil de l’actualité sans a priori et sans parti pris, elles constituent un lien amical entre les passionnés et les professionnels.
Surtout, ne vous privez pas de partager votre récolte d’anecdotes, d’infos, d’histoires de cirque…en les envoyant sur le lien CONTACT.

IL Y A 70 ANS AU CIRQUE D’HIVER

En décembre 1952, la magazine « Paris Match, publiait cette photo du Cirque d’Hiver, autrefois Cirque Napoléon et fief de la famille Bouglione depuis 1934. L’établissement fêtait  son centenaire.

Centenaire du Cirque d’Hiver Bouglione

Au premier rang, de gauche à droite, on reconnaît assis sur le chaises : Firmin Bouglione, son neveu Roland Prin et Louis Gagey, l’architecte qui avait été chargé des travaux de réhabilitation du bâtiment, afin de lui redonner sa vocation d’écrin des arts de la piste, derrière en queue de pie, André Vasserot, dresseur de chevaux.

L’année du centenaire permit au public de découvrir deux révélations de taille: tout d’abord, une nouvelle équipe de clown espagnols : les Rudi Llata, reconnaissables sur la photo à gauche et à droite les clowns Paco Perez . Quant à la seconde révélation, ce fut le dompteur Gilbert Houcke évoluant au milieu de son groupe de tigres en costume de Tarzan.

Au cours de la même année, on vit aussi d’autres clowns : Charlie Rivel accompagné de Maïss et Mimile, ainsi que les 3 Chabri et les Bario et Bario.

A la fin de l’année, on vit sous la coupole la troupe de trapézistes volants, les Alizés dont la brillante carrière fut couronnée bien plus tard, en 1974, par un Clown d’argent au premier Festival International du Cirque de Monte-Carlo.

Pour la photo, on fit venir aussi sur la piste le vétéran de la ménagerie, ce gros éléphant de 70 ans, qui trône à l’entrée des artistes, derrière Joseph Van Ben.

Au cirque, on ne voit pas le temps qui passe.

Source: Archives Paris Match_Jean Louis Boutroy

2022-04-22_bdc_MV

A CAEN LE CIRQUE

A Caen, le chapiteau de la cité du cirque, dans le quartier des Sablons, boulevard Winston Churchill, prend forme. Professeurs de l’école de cirque et parents attendent avec impatience cette nouvelle structure.

La future piste du chapiteau de la Cité du cirque. France 3

La charpente en bois sera recouverte d’une « toile tendue et colorée comme un chapiteau classique, de couleur rouge, dorée et bleu nuit », précise l’architecte Christophe Theilmann, au-dessus d’une piste ronde de 12 m entourée de gradins.

Sa dimension indique que le projet est conçu pour  recevoir du cirque contemporain, l’école de cirque et d’autres événements culturels. Richard Fournier, directeur de la Cité du cirque souhaite que « ce lieu soit animé en permanence » et on peut penser que l’ambiance sera bien différente de la grande salle de répétition actuelle.

Pour compléter l’aménagement du quartier des Sablons, l’espace du bar sera aménagé en « café de quartier » pour les habitants et pourra être utilisé les week-ends. L’inauguration est prévu en Octobre.

Bonne cohabitation !

Source: France 3

2022-05-04_bdc_MV

COMMENT TU T’APPELLES ?

Colonel Joe, Dillinger, Wise Guy ? Je suis un éléphant mâle, né en Inde en 1963. C’est le 28 mai 1964, au Jungle Land de Louis J Goebel que je prends le nom de Dillinger du fait de mon caractère affirmé. Je serai rapidement vendu au Griffith Park Zoo de Los Angeles (08 Mars 1965) suite aux difficultés financières de mon propriétaire.

Colonel Joe et James Puydebois

Au zoo de Los Angeles, le dompteur Scott Riddle, après un vote des visiteurs du zoo, m’attribue un nouveau nom : Wise Guy (petit malin). Ma prestance et mes grandes défenses font rapidement l’admiration du public. De crainte de ne pouvoir me contenir, je suis partiellement castré en 1972, me rendant paisible et moins sensible au « Musth » (poussée de testostérone violente chez les éléphants mâles).

Après le rachat du cirque Miller et Johnson par Clifford Vargas en 1972, celui-ci cherche un éléphant à intégrer dans sa tournée. C’est comme ça que je deviens Colonel Joe en référence à William Woodcock, un des plus grands dresseurs d’éléphants de tous les temps.

Rex Williams par facilité me donne des ordres sous le patronyme de Joe. Nous devenons les vedettes du spectacle, en conduisant  la parade de 8 à 12 éléphants que Rex Williams dirige à cheval et en solo avec  un tigre sur mon dos. La mort de Rex en 1989 et le harcèlement des activistes américains entraînent la dispersion du troupeau.  https://www.youtube.com/watch?v=JB5_Rf8aYPk&t=74s

C’est avec James Puydebois que je foule les pistes des grands cirques Vargas, Kino’s, Malter, Joseph Bouglione… Je deviens pensionnaire du cirque Kröne en  2002 où James, son épouse Clara et Jana Mandana imaginent pour moi de nouvelles présentations. Toujours choyé par les meilleurs vétérinaires, je n’ai jamais été attaché, gardé simplement  par un chien qui partage ma tente. Plusieurs semi-remorques ont déplacé mes 7 tonnes et mes 3 m de haut, le dernier en 2010, un Kenworth qui a remplacé le vieux GMC.

Je termine ma carrière après le spectacle « La perle du Bengal » au cirque Bouglione où je ne fis qu’une courte apparition, suite à une infection à la jambe et je vais finir mes jours heureux à l’Elephanthof de Soni Frankello, jusqu’au 1er mai 2012. (Décé déclaré le 2 mai 2012)

Colonel Joe, une légende de cirque !

Source: Francis Machu

2022-04-04_bdc_MV

FESTIVAL DU CIRQUE AFRICAIN

RICA 2022 Abidjan

En 2022, les Rencontres interculturelles du cirque d’Abidjan (RICA) célèbrent leur cinquième édition sur le thème de la valorisation des espaces verts urbains. Initié par La Fabrique culturelle en partenariat avec l’Institut français, cet événement populaire allie spectacles pour tous publics et ateliers de formation pour les artistes circassiens.

Neuf compagnies internationales seront présentes, venues du Maroc, de la Guinée, du Liban, du Burkina Faso, de la Côte d’Ivoire, du Brésil et de la France. Elles se produiront sur scène, ainsi que hors les murs, sur le parvis de l’Institut français, à l’université de Cocody, dans les jardins et les rues d’Abidjan.

Voir le spectacle par un clic sur _ d’ouverture _ du 14 mars qui réunira plusieurs artistes, dont les treize acrobates et contorsionnistes du Circus Baobab (Guinée), les voltigeurs de la compagnie Colokolo (Maroc) et les artistes de la compagnie française T’es rien sans la Terre. A ne pas manquer également, les deux prestations de la circassienne brésilienne Livia Matos les 15 et 20 mars ; la troupe burkinabée du cirque Atoufa le 19 mars sur le thème de la paix et de la guerre ; et « Circonflex », un spectacle créé par des circassiens originaires de France et de Côte d’Ivoire lors d’une résidence de création à Abidjan.

Source: VOA

 2022-03-23_bdc_MV

Cirque Arlette Gruss couleurs Ukrainiennes

Le Président russe Vladimir Poutine a lancé une offensive militaire d’invasion de l’Ukraine, le 23 février 2022, entraînant une exode massive de la population civile.

Cirque Gruss aux couleurs de l’Ukraine

Un tiers du personnel du cirque Arlette Gruss est originaire d’Ukraine. Une dizaine de salariés ont quitté la troupe pour prendre les armes dans leur pays, d’autres sont partis en Pologne pour aller chercher leurs familles en exode.

La famille Gruss se prépare à héberger près de 70 personnes, femmes et enfants, dans leurs base arrière de la Fontaine-Saint martin dans le sud de la Sarthe.

Le cirque travaille avec les élus locaux de la Sarthe et des entreprises solidaires qui ont confirmé leur aide pour accueillir les premières familles.

Solidarité avec les familles Ukrainiennes_Cirque Arlette Gruss

Un voyage de fournitures de première nécessité et de médicaments a été organisé par le cirque, en fournissant une camionnette de transport jusqu’en Pologne.

Une épreuve de plus pour la famille après la tempête de 1999 qui avait détruit complètement le chapiteau et la Covid qui avait perturbé les deux dernières tournées.

On peut faire confiance à la famille du cirque Arlette Gruss  pour remonter les manches une nouvelle fois et surtout saluer sa reconnaissance et  sa solidarité avec son personnel Ukrainien.

Les membres du Club du Cirque sauront être reconnaissants de ces efforts consentis et venir les encourager dans les villes étapes.

Source: France 3

 2022-03-04_bdc_MV

ANNÉE DU TIGRE 2022

Selon l’astrologie chinoise*, le Tigre d’Eau rentre ses griffes, préférant le compromis au conflit. Sensible et intuitif, il agit avec prudence et nous invite à faire preuve de sagesse dans nos actions, de souplesse dans nos jugements.

Selon le poème** Tigre! Tigre! feu et flamme de William Blake, il évoque la dualité inhérente à la création, le tigre est-il l’œuvre de Dieu ou du démon ? et par effet de miroir à la nature humaine partagée entre beauté et horreur, bien et mal, dans un combat permanent des contraires, dans une tension entre altérité fondamentale et tentative de synthèse.

Le tigre et le feu

Dans les cirque, le tigre développe ses compétences naturelles: marcher sur les pattes arrières, s’asseoir pattes avant levées, marcher en groupe serré, sauter, traverser un cerceau enflammé…

Dans la Nature***, le tigre est un félin solitaire qui aime rarement partager son territoire. Son lieu de repos est la tanière et il peut en posséder plusieurs sur un même territoire. Ce sont les femelles (les tigresses) seules qui s’occupent des petits tigrons. Il évolue sur un territoire entre 30 et 70 km2 et parfois plus selon les types d’habitats. Sa durée de vie est de 15 ans dans la nature et 25 ans en captivité. Le félin chasse de préférence à l’aube ou au crépuscule. Il chasse à l’affût et une fois au plus proche de sa proie, il bondit et la saisit à la gorge jusqu’à l’étouffer. Parfois, un seul coup de patte peut suffire à terrasser une proie. Il peut tuer des proies pesant jusqu’à 5 fois son poids. En tant que super prédateur, le tigre n’a pas de prédateur attribué. Mails il peut se faire tuer par le crocodile de mer, le python réticulé ou l’ours.

A chacun sa vision fantastique du tigre

Source: Femme Actuelle*Astrid d’Halluin** lycee Saint Louis de Gonzague Paris, Instinct animal***

 2022-02-14_bdc_MV

QUAND UN ÉLÉPHANT MÂLE FAIT MAL

Difficile de perdre la trace d’un éléphant me direz-vous ? Cet animal imposant, puissant et attachant à la fois, fait les beaux jours des cirques et marque toujours les esprits. Mais il peuvent être violents.

FRITZ, éléphant d’Asie né en 1820, fut présenté par le cirque américain Barnum et Bailey qui l’avait acheté en 1873 aux frères Hagengek de Hambourg. Lors de sa tournée en Europe, le cirque s’installa à Tours sur le Champs de Mars de la ville (1902). Après la représentation le cirque organisa une parade dans les rues pour réembarquer les animaux à la gare. Pour une raison encore inconnue, l’animal devint incontrôlable et le directeur décida de l’abattre. Un don de l’éléphant revint à la ville de Tours qui l’exposa au Musée d’Histoire Naturelle. Les tourangeaux peuvent toujours le voir lors de leurs promenades dans les jardins du musée des beaux arts.

PUNCH, éléphant d’Asie, faisait partie des spectacles des célèbres frères PINDER. Il était présenté par son dresseur M. Curley, auquel il était très attaché et on le disait même fort bien acclimaté au doux climat de Tarne et Garonnais. En novembre 1907, triste et dépressif, suite à l’absence prolongée de son dresseur, il devint furieux, brisa ses chaînes ,blessa son cornac et tua un cheval. Ce furent des tireurs d’élites d’un régiment qui mirent fin à ses jours le 1er décembre 1907. Arthur PINDER fit don, le 11 décembre 1907, de la dépouille de PUNCH à la ville de Toulouse. Il trône toujours dans le hall du Muséum de Toulouse, où les visiteurs toulousains peuvent l’admirer.

La violence des éléphants mâles n’est pas rare, surtout en période de musth (poussée hormonale de testostérone). Cette violence incontrôlable et le coût exorbitant des moyens de protection des installations font que peu de zoo en hébergent aujourd’hui et que les troupeaux des cirques sont essentiellement composés de femelles. Ce qui pose un problème de conservation des espèces en captivité et leur disparition programmée inévitable.

Des dons aussi volumineux qu’embarrassants.

 2022-02-01_bdc_MV

ROUEN VILLE DE CIRQUE

Quelle ville autre que Rouen aurait pu accueillir cette exposition singulière sur le cirque en présentant la merveilleuse collection privée de Jeanne-Yvonne et Gérard Borg ?
Modernité du cirque_collection J.Y. et G. Borg_Cirque et Saltimbanques Rouen 2021
C’est en effet là qu’Antonio Franconi, écuyer italien, construit en 1797 le premier manège stable de France ; aux origines du cirque moderne. Ce dernier est en fait fondé par Philip Astley, qui se produit à Rouen entre 1785 et 1786. La ville n’a cessé d’accueillir saltimbanques et cirques depuis le XVIIIe siècle : une empreinte importante qui explique la fascination des habitants pour ces représentations. A l’époque, l’engouement pour le cirque est évident, exacerbé par l’exotisme inhérent à la découverte des animaux sauvages souvent exposés.
L’exposition Cirque et saltimbanques permet aujourd’hui une immersion totale dans cet univers qui a tant captivé à travers les âges. Elle se déroule en plusieurs volets prenant place dans quatre des onze musées de la Réunion des Musées Métropolitains de Rouen : le Musée des Beaux-Arts (Aux Arts et au cirque), la Fabrique des savoirs (Buffalo, un saltimbanque venu de l’Ouest), le Musée industriel de la Corderie Vallois (En habits de lumière) et le Pôle Beauvoisine (Cirque et Japon : Estampes des périodes Edo et Meiji).
Source: Lire l’article de Clémence Duhazé dans Toute La Culture

 2022-01-04_bdc_MV

DESTIN TRAGIQUE D’EVA CLARK

Née en 1881 et originaire de Cincinnati, Eva Howard Clark était une trapéziste vedette au Cole Bros Circus, au début du XX ème siècle. Ses parents, Alice Adair et Lee Howard étaient eux-mêmes artistes de cirque.

Tombe d’Eva Clark

A Staunton, Etat de Virginie, le 6 septembre 1906, Eva Clark, alors âgée de 25 ans, a été gravement blessée à l’abdomen par un coup de pistolet… on suppose par son mari jaloux. Lum Clark, son époux, aurait eu une altercation avec l’amant présumé d’Eva, un ouvrier du cirque nommé James Richards.

Eva a été emmenée à l’hôpital de la ville King’s Daughters. Elle y est restée trois semaines, prise en charge par les habitants de Staunton, car le cirque avait repris la route. Elle meurt malheureusement  d’une septicémie le 1er octobre 1906.

Les habitants l’ont inhumée et à chaque fois qu’un cirque passe en ville, ils se rassemblent, avec les artistes, au cimetière de Thornrose pour lui rendre hommage et fleurir sa tombe.

Eva Clark, Trapéziste

Eva n’a jamais mis en cause son mari et celui-ci n’a jamais été inculpé. Pourtant, un journal de l’époque affirmait que les autorités ne croyaient pas que la mort d’Eva Howard ait été accidentelle.

La mort de cette jeune artiste de cirque a marqué à jamais l’histoire de la ville de Staunton.

In memoriam tragique.

Source: Web Jean Louis Boutroy

2022-03-14_bdc_MV

FÉVRIER DES CIRQUES DE RUSSIE

En Février, les tournées des cirques de Russie commencent. Des rencontres très attendues entre les gymnastes, les jongleurs, les clowns, , les équilibristes, les jeunes artistes en formation, les dresseurs et leurs spectateurs ont lieu dans onze régions du pays : Ivanovo, Irkoutsk, Nizhny Novgorod et Novosibirsk, Omsk et Perm, Ryazan, Saratov, Sochi, Tv Eri et Tule.

Cirque aquatique_Russie

Sur la piste du cirque Ivanovsky, illusionnistes, gymnastes aériennes, conquérants de la roue de la mort apparaissent  dans un spectacle d’eau, de feu et de lumière ! La faune africaine de Fenechka y attend son public.

L’ours_Russie

Au cirque d’Irkoutsk, la parade légendaire avec les animaux sauvages des plus divers de la planète présente « L’Empire des Lions ».

Au cirque Saratovsky, le nouveau spectacle «Be by Seven»  est créé pour une date historique, le 350e anniversaire de Pierre I. Dans la langue des artistes de cirque, ils évoquent des réformes du premier Empereur russe.

La Girafe Bagir, une favorite du public de sept mètres, prépare ses performances au cirque Tversky. Le spectacle intitulé «Le cirque des bêtes invisibles » a préparé des tricks avec des tigres du Bengale, des caniches maltais et des chèvres du Surinam.

Le rhinocéros_Russie

La nouvelle pièce « The Best » au cirque de Novosibirsk raconte l’histoire fascinante d’une petite héroïne, capable de voir des choses extraordinaires et incroyables autour d’elle. Elle rencontre des tigres blancs et un énorme rhinocéros blanc.

la jeune fille et l’éléphant_Russie

Au cirque Tulsky, une histoire de cirque construite sur la rencontre d’une jeune fille et d’un éléphant à partir de l’histoire d’Alexander Kuprin « Elephant ». Les résidents de Sotchi vont voir un spectacle aquatique incroyable. Au cirque Perm, le spectacle « Lions blancs d’Afrique » et à Nijny Novgorod, le vrai « Conte de fées des sables »  qui commence avec des hippopotames et des chameaux

Les hippopotames_Russie

. Omichaya attend un voyage sur «les 5 continents». A Ryazan, la tournée du légendaire cirque Kazan va s’annoncer et un spectacle de cirque épique « Argonautes » va commencer à Voronezh.

Le saut du tigre_Russie

Quant au public du cirque d’Yekaterinburg, il a reçu un « billet d’invitation » pour la représentation  où les éléphants  font de la trompette en entrant sur la piste.

Alors pour voir des animaux, vous savez où aller !

2022-02-14_bdc_MV

TIREUSE D’ÉLITE AU CIRQUE

« Tall Tales & Legends », également connu sous le nom de « Shelley Duvall’s Tall Tales & Legends », est une série télévisée basée sur le folklore américain. Présentée en neuf épisodes et diffusée en 1985 en Amérique. Elle fut créée par l’actrice de télévision et de cinéma Shelley Duvall (qui en est également productrice exécutive et présentatrice aux côtés de Fred Fuchs) suite au succès de sa première série d’anthologies « Faerie Tale Theatre ».  La série, qui a été nominée pour un Primetime Emmy Award, est l’adaptation de divers contes populaires d’origine américaine

Annie Oakley

L’épisode de « Tall Tales », le plus intéressant pour les amateurs de cirque, raconte l’histoire d’Annie Oakley (1860-1926), l’une des plus grandes tireuses d’élite du Far West et fameuse star populaire du Wild West Show itinérant de Buffalo Bill.

La célèbre tireuse d’élite du XIXe siècle est née dans le Conté de Darke, dans l’Ohio. Son nom d’origine était Phoebe Anne Oakley Mozee. Dès son enfance, elle faisait «mouche à tous les coups» avec un fusil. Elle a battu, lors d’un concours, le célèbre tireur d’élite Frank E. Butler qui l’a épousée et qui devint son manager et assistant. En tant qu’attraction majeure (1885-1902) du Wild West Show de Buffalo Bill, elle a réalisé des exploits remarquables d’adresse au tir.

En 1901, elle a été partiellement paralysée dans un accident de chemin de fer mais elle a continué à ravir son public avec sa brillante dextérité pendant encore 20 ans.

« Jamais baisser les bras », on ne peut pas mieux dire pour une tireuse d’élite..

Source: jolegrinch.blogspot.com  De Jorge Freitas

2022-01-10_bdc_MV

UN FOU DEVENU ROI DU CABARET

Club du Cirque au Royal Palace_Kirrwiller_2021

Les membres du Club du cirque ont eu l’honneur de faire leur Assemblée Générale 2021 au Royal Palace de Kirrwiller. Aujourd’hui, Pierre Meyer, fondateur du troisième cabaret de France, publie son histoire, intitulée « On m’a pris pour un fou ».

Nous rapportons son autobiographie écrite par Serge HARTMANN : Prendre la plume pour raconter sa vie, ce n’était pas son idée. « Je n’ai pas trop le temps », lâche-t-il, plissant sa moustache et levant les yeux au ciel. Gérer une entreprise de restauration et de spectacle de 130 salariés , répondre aux diverses sollicitations que draine le troisième cabaret de France, courir après les numéros d’artistes qui émerveilleront le public de ses prochaines saisons, sans oublier l’accueil des clients quasi-quotidien auquel il tient tant – « une marque de respect envers ceux qui nous font confiance »…

Bref, la journée de Pierre Meyer est assez remplie pour ne pas encore charger la barque. « Et puis, mon histoire, cela intéresse qui ? », interroge-t-il encore. Il y en a pourtant un qui était bien convaincu que le parcours de ce fils d’une restauratrice et d’un instituteur d’un petit village au nord de Strasbourg qui croisera la route de Pascal Obispo, Patrick Sébastien, Line Renaud, la famille princière de Monaco ou Adriana Karembeu, pouvait intéresser du monde : le patron des éditions du Signe. Dans sa jeunesse, Christian Riehl allait se dégourdir les jambes sur la piste du dancing Adam-Meyer de Kirrwiller lorsque la mère de Pierre Meyer était encore aux commandes de la petite entreprise familiale. « C’est une aventure entrepreneuriale exceptionnelle que j’ai vu grandir au fil du temps.

TRESOR_Royal Palace_2021

Elle est ancrée en Alsace mais rayonne bien au-delà. Pierre Meyer est aussi un personnage connu et apprécié dans la région. Je pense que les gens ont envie de connaître l’aventure de sa vie », s’enthousiasme-t- il.

Amusé par l’exercice, mais peut-être aussi animé par la volonté de laisser à son petit-fils une trace mémorielle de ses origines, se reprochant de ne pas avoir été un père assez présent (le livre est dédié à son fils Mathieu), Pierre Meyer s’est finalement prêté au jeu. Parce que même s’il n’est pas du genre à se hausser du col, il est suffisamment lucide pour prendre la mesure de l’exploit : faire rimer Alsace et Las Vegas, installer en pleine campagne un haut-lieu du cabaret avec des numéros d’artistes et un ballet digne du Moulin Rouge. « Je suis intransigeant avec la qualité des spectacles. On doit cela au public », dit-il, pointant ce qui a fait le succès du Royal Palace. « Parce que les gens reviennent au fil des saisons », insiste-t-il.

L’aventure du Royal Palace ne s’est pas faite en un jour. Et elle doit aussi beaucoup à la présence de Cathy, son épouse, toujours de bons conseils.
Dans cette autobiographie, au titre très explicite d’ »On m’a pris pour un fou« , Pierre Meyer n’évacue pas les nuits blanches et les angoisses liées aux risques financiers, avec au départ les parents qui se portent caution sur des investissements très lourds, entraînant « la peur de ne pas y arriver ». Et de lâcher le regard pétillant : « Avant, j’invitais mes banquiers au restaurant
pour les amadouer. Maintenant, ce sont eux qui m’invitent ! »

Alors que le dancing familial était de plus en plus fragilisé par le boom des discothèques qui draine une jeunesse avide d’un autre type de sorties, le jeune Pierre fait ses classes de cuisinier durant trois ans au Casino de Niederbronn-les-Bains. Il y découvre le monde du spectacle et des variétés, « les marchands de rêve » comme il les appelle qui se produisent alors que les convives savourent des repas gastronomiques.

Le Majestic_Royal Palace_2021

C’est la voie qu’il va explorer mais en dissociant les deux activités : « d’abord le repas, ensuite le spectacle, pour éviter le bruit des fourchettes et ces places à visibilité réduite qui empêchent certains de voir correctement les artistes ». D’où le théâtre de 982 places qui offre à chacun d’apprécier confortablement le spectacle.

Le boom des autocaristes accompagne son succès constituée d’énormes investissements réalisés de façon très pragmatique. À l’intuition, «Quand je regarde un spectacle, il faut que ça bouge, sinon je m’ennuie. C’est pareil pour les décors. Au théâtre ou à l’opéra, on les a pendant au moins 20 minutes avant qu’ils ne changent. Pour moi, c’est trop long… », dit-il.

Et voilà comment il investit 1,2 millions d’euros dans des murs géants de leds permettant de varier l’environnement des artistes. Truffé d’anecdotes et de fragments de vie, On m’a pris pour un fou dessine le portrait d’un homme qui évoluant de Las Vegas à La Havane en passant par Monaco, Kiev ou Moscou n’entretient pas moins un rapport passionnel à son Alsace natale.

Et ne cesse de se projeter dans de nouvelles aventures comme en témoigne son projet d’un site hôtelier 4 étoiles d’une centaine de chambres à Kirrwiller , nécessitant un budget de plus d’une vingtaine de millions. « Je suis en cours d’acquisition des parcelles nécessaires. C’est un investissement lourd et c’est vrai qu’ avec la crise sanitaire, je me donne encore le temps de la réflexion », glisse-t-il
dans la conversation. Il va peut-être lui falloir penser à inviter prochainement son banquier.

En attendant, il raconte avec des étoiles plein les yeux comment il est allé offrir à la jeune April Benayoum la robe qu’elle portera pour représenter la France au concours de Miss Monde qui se tiendra le 15 décembre 2021 à Porto Rico. « Une robe du Royal Palace ! », dit-il avec fierté. Quelque chose du petit Pierrele qui traînait son fond de culottes sur la piste du dancing Adam-Meyer dans le Kirrwiller des années 50 transparaît dans son regard émerveillé. La même lueur qu’il traque chaque jour dans les yeux des spectateurs du Royal Palace.

2022-01-04_bdc_MV